Suis-je handicapé·e ?

Comment savoir si je suis handicapé ou juste timide, introverti·e ou fatigué·e par exemple ?

Je vois souvent beaucoup de confusion à ce sujet, j’ai donc fait un thread pour en parler, il est en anglais, mais voici sa traduction :

  • Peux-tu avoir un emploi décent ? (C’est-à-dire : un travail dans des condition acceptable, sur une durée de travail acceptable, parce qu’évidement, handicapé ou non, il est toujours difficile de travailler 10h d’affilé à faire des corvées et à avoir peur se se faire virer si on n’en fait pas plus chaque jour)
  • Peux-tu te déplacer dans l’espace public ? (Par exemple aller dans les magasins, prendre les transport en commun, aller te promener…)
  • Peux-tu manger sans aide ? Dormir sans aide ? T’habiller, te laver et aller au toilettes sans aide ? (Sans aide physique, sans que quelqu’un ou quelque chose ait besoin de te le rappeler, sans que quelqu’un fasse à manger pour toi, sans assistance médicale…)
  • Peux-tu communiquer de manière fluides avec tes paires ? (C’est-à-dire communiquer suffisamment et sans difficulté majeure pour les actions du quotidiens : pouvoir faire les courses, pouvoir prendre la parole en classe, en réunion, avec ses amis… Il est normal d’être stressé pour des choses plus extraordinaire comme parler devant du public sans en avoir l’habitude)
  • Peux-tu faire toutes les activités mentionnées jusqu’ici sans devoir en sacrifier l’une pour l’autre ? (Par exemple si tu peux faire les courses, mais que ça implique que tu n’es plus en état de faire la cuisine ou de prendre une douche pendant les 24h suivante, la réponse à cette question est non)
  • Peux-tu faire toutes ces activités ET avoir encore le temps et l’énergie pour des loisirs, voir tes amis, etc. ?
  • Peux-tu faire toutes ces activités sans douleur ?
  • Peux-tu faire toutes ces activités sans être souvent trop fatigué·e pour les faire, ou pour les faire correctement, ou pour les faire sans que ce soit très difficile ?

Si tu as répondu non à une ou plusieurs de ces questions : tu es très probablement handicapé·e.

Mais aussi : ce n’est pas grave. Être handicapé·e ce n’est pas une mauvaise chose. Ce n’est pas dégradant. Ce n’est pas une malédiction condamnant à ne jamais être heureuxe ou avoir des relations humaines riches et positive !

(J’en sais quelque chose, je réponds « non » à toutes les questions)

Réaliser que l’on est handicapé est souvent terrifiant et confusant. Et c’est tout à fait normal et acceptable de ressentir ça. Mais tu n’est pas seul·e dans cette situation. Il y a des personnes handicapées depuis l’aube de l’humanité, et qui se battent pour leur droit, notre droit, à vivre et à être heureuxes. Nous te soutiendrons. Bienvenue dans la famille !

PS : n’hésitez pas à poser des questions, je ne veux pas vous laissez seul sur un sujet aussi lourd

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *